Souffrez-vous d’allergies?

Les allergies sont des réponses exagérées du système immunitaire à une substance étrangère à l’organisme. Il s’agit en fait d’une réponse anormale et accrue du système immunitaire pour combattre cet agent qui, chez la plupart des personnes, ne représenterait aucune menace.

Il existe quelques allergies qui sont très rares, mais il y en a qui sont plus courantes qu’on ne le pense. Vous ne vous êtes peut-être jamais arrêté pour analyser certains symptômes récurrents dans votre vie quotidienne, mais ils peuvent indiquer une manifestation allergique. Le plus grand danger est que dans le cas où elle n’est pas traitée correctement, l’allergie a tendance à se répandre et devenir plus complexe et plus agressive.

  1. Qu’est-ce qu’une allergie?

L’allergie est une réaction de l’organisme après un contact avec une substance étrangère. Il a une relation génétique, mais n’est déclenché qu’après une exposition à la substance allergène et peut survenir à tout âge.

Voici des agents considérés comme provocateurs d’allergies:

  • Acariens et champignons;
  • Piqûres d’insectes (abeilles, frelons, fourmis, entre autres);
  • Poils d’animaux;
  • Pollens;
  • Les aliments;
  • Médicaments;
  • Certains types de tissus;
  • Bijoux;
  • Plantes;
  • Substances chimiques (maquillage, savon, parfums, entre autres).
  1. Types d’allergies

Il existe différents types d’allergies et de maladies allergiques. Les plus communes sont les maladies allergiques respiratoires, alimentaires et cutanée.

a) Maladies allergiques respiratoires

Certaines maladies allergiques, telles que la rhinite allergique et l’asthme, qui font partie des maladies inflammatoires chroniques des voies respiratoires, peuvent être déclenchées à cause de la pollution, du contact avec des acariens, de la poussière ou d’autres agents.

Les symptômes de la rhinite sont des éternuements, des démangeaisons nasales, le nez bouché et peuvent être accompagnés des yeux rouges, de larmoiements et de démangeaisons au niveau des yeux. L’asthme, d’autre part, présente une toux sèche, une oppression thoracique et des difficultés à respirer. Ces deux maladies, bien que différentes, peuvent apparaître simultanément. La rhinite allergique provoque beaucoup d’inconfort et l’asthme, selon le degré de gravité, peut entraîner une limitation majeure de la qualité de vie du patient.

b) Maladies allergiques cutanées

En plus des allergies aux piqûres d’insectes, il existe plusieurs maladies liées à la peau telles que la dermatite atopique, la dermatite de contact et l’urticaire. Une allergie cutanée peut apparaître dans n’importe quelle région de la peau, montrant des symptômes tels que des rougeurs, des démangeaisons, des taches et des boutons rouges ou blancs.

Pour toutes les manifestations allergiques de la peau, il est important d’éviter tout contact avec le foyer allergique, qui peut être des bijoux, divers métaux, des produits de nettoyage, des déodorants, des tissus ou des parfums et, selon la gravité, il est nécessaire de consulter un médecin spécialiste pour évaluer la meilleure façon de le contrôler.

c) Allergies alimentaires

Ce sont des allergies très courantes, particulièrement dans l’enfance, lorsqu’il est le plus facile de les diagnostiquer. On pense qu’entre 220 et 520 millions de personnes dans le monde sont allergiques à un aliment, mais que 90% des réactions sont causées par les aliments suivants: œuf, poissons, crustacés, arachides, lait, soja, blé et fruits secs.

Il est nécessaire de savoir différencier l’allergie de l’intolérance alimentaire. L’intolérance est assez courante et se produit lorsqu’un composant alimentaire n’est pas métabolisé correctement. L’allergie est un problème plus grave qui concerne le système immunitaire. C’est lorsque l’organisme reconnaît l’aliment comme un agresseur et crée des anticorps contre lui, générant une réponse immunitaire immédiate. Les symptômes se présentent de façon généralisée, avec fréquemment un gonflement des lèvres et de la langue, des démangeaisons sévères de la peau, des rougeurs et des symptômes gastro-intestinaux tels que douleurs à l’estomac, vomissements et diarrhée. Il s’agit d’une affection très grave qui peut entraîner un choc anaphylactique si aucun soutien médical d’urgence n’est disponible.

3. Pourquoi tant d’allergies?

Au cours des dernières décennies, la prévalence des allergies a considérablement augmenté. Cela peut s’expliquer par les changements climatiques mondiaux, avec des températures plus élevées et des changements d’humidité de l’air, par une plus grande prise de conscience et des pratiques d’hygiène personnelle acquises par la société en général, mais aussi par l’industrialisation, qui introduit de plus en plus de nouveaux composants chimiques, à la fois dans des produits d’hygiène et cosmétiques, ainsi que dans la transformation des aliments.

L’utilisation déraisonné de médicaments, principalement pour les brûlures et les douleurs à l’estomac, est également un facteur favorisant l’apparition d’allergies, car elle réduit la capacité digestive de l’organisme. De plus, l’allaitement maternel, considéré comme un facteur de protection contre les allergies, lorsqu’il ne se produit pas ou est arrêté de façon précoce, prédispose l’enfant à avoir plus de risques de développer des allergies à l’avenir.

4. Comment savoir si vous avez une allergie?

Il est évident qu’il existe un facteur héréditaire dans l’allergie. Les enfants de parents avec un terrain allergiques sont plus susceptibles d’être allergiques que les enfants de parents non allergiques. Cependant, si vous ne connaissez pas ou n’avez jamais remarqué les réactions allergiques de vos parents, notez les petits symptômes comme les démangeaisons, le nez bouché, les éternuements, les yeux qui piquent et de même, une toux qui ne finit jamais. Ce sont des manifestations allergiques. 

Pour un diagnostic plus précis des allergies, il est nécessaire de consulter un médecin spécialiste, qui commandera des examens et des tests. Ces tests sont utiles pour identifier les substances spécifiques qui causent l’allergie, comme les poils d’animaux, le pollen, les acariens, les restes de cafards, les piqûres d’abeilles et même certains aliments. De cette façon, le médecin pourra déterminer de manière exacte à quoi vous êtes allergique et quelle est sa gravité.

5. Faire face aux allergies au quotidien

Bien que certaines allergies nécessitent l’utilisation de médicaments, un bon pourcentage de leurs manifestations peut être réduit en optant pour un changement de mode de vie et de régime alimentaire.

Tout d’abord, évitez toute exposition inutile à des substances allergènes telles que le pollen, les poils d’animaux et les objets qui accumulent de la poussière tels que les animaux en peluche, les rideaux et les tapis. Soyez également prudent lors du nettoyage de la maison. N’utilisez pas de balais et de plumeaux. Préférez toujours des chiffons humides avec uniquement de l’eau pour éliminer la saleté des meubles et des sols.

Deuxièmement, adoptez de saines habitudes de vie. Essayez de mieux concilier votre santé et votre travail, faites une activité physique qui vous rendra heureux et investissez dans la qualité de votre sommeil. De cette façon, vous réduirez vos niveaux de stress, qui généralement intensifie les conditions allergiques. 

Enfin, ne négligez pas votre alimentation. Recherchez toujours des aliments frais plutôt que des aliments transformés. Consommez des aliments riches en vitamines C, comme le citron et en oméga 3. Les probiotiques sont tout aussi efficaces dans la lutte contre les allergies, tout comme le curcuma, le gingembre et l’ail.

Alors, êtes-vous aussi une victime d’allergies? Avez-vous aimé nos conseils pour mieux vivre avec cette réaction spontanée de votre corps? Si cet article vous a aidé à mieux connaître et à mieux gérer les allergies, assurez-vous de le partager avec vos amis aussi!

Conectados Com Deus

Menu